Adieu acariens, punaises de lit et autres microbes

Savez-vous qu’une maison de 140 m2 génère 20 kilos de poussière par an ? C’est dans cette poussière que vivent les responsables d’environ 45% des allergies : les acariens. Toutes les maisons, même les plus propres, abritent ces petites bêtes microscopiques qui affectionnent particulièrement les endroits douillets. 

Peut-on s’en débarrasser ?

La réponse est oui !

Les acariens, qui se nourrissent des cellules mortes de la peau, peuvent coloniser par milliers les matelas, fauteuils, peluches, literie, canapés, moquettes, tapis ou rideaux de votre maison. Ils ne vivent que pendant 2 ou 3 mois, mais se reproduisent très vite dès qu’ils trouvent des conditions propices : une hygrométrie comprise entre 65 et 80% d’humidité et une température entre 20 et 30 degrés.

Les manifestations allergiques (éternuements, démangeaisons, troubles respiratoires et du sommeil, maladies de la peau, atteintes oculaires, asthme) sont provoquées par les débris des acariens morts et par leurs déjections, qui profitent des circulations d’air chaud, notamment lors du passage de l’aspirateur, pour se propager dans toute la maison.

Reprenons : les acariens adorent l’humidité et les circulations d’air chaud. Très souvent, pensant bien faire, on utilise des appareils, des produits ou des procédés qui ne font qu’accélérer leur prolifération. C’est le cas des nettoyeurs vapeur classiques : non seulement la vapeur humide chaude ne permet pas de détruire les allergènes d’acariens, mais le ruissellement favorise l’humidité dont ces petits parasites délectent. L’aspirateur sur les matelas ou le canapé ? Mauvaise idée. Cela n’aspire au mieux que 10% des acariens accumulés. Par ailleurs, votre aspirateur doit se prévaloir d’une très haute efficacité sur les particules aériennes pour éviter de renvoyer les acariens dans les airs. Les produits d’entretien et de nettoyage garantis « anti-acariens » ? Inutile d’investir dans toutes ces références soi-disant anti-allergènes, un marché de taille pour les industriels. Ces produits font rarement leurs preuves sur la durée à moins d’inonder votre intérieur de composants chimiques. Quant à la panoplie de dépoussiérants en bombe et autres détergents, ils ne font qu’aggraver les manifestations allergiques.

Maintenant, prenez le NVS Vapodil.

Pourquoi les acariens trépassent partout où il passe ? Parce que le flux de vapeur sèche qu’il génère est capable d’éliminer, au premier passage, la totalité des larves et des adultes. C’est un fluide sans ruissellement qui pénètre facilement les fibres, déloge et détruit les parasites grâce à la température : la vapeur est injectée au cœur des tissus et les résidus sont captés et retirés par les microfibres fixées sur une brosse adaptée à la surface à nettoyer. C’est démontré par des tests en laboratoire et sur site : la vapeur sèche tue les acariens sur et à l’intérieur des matelas et des textiles d’ameublement. Grâce à sa température élevée, NVS Vapodil détruit également, instantanément, les œufs et les larves d’insectes, en particulier les œufs des punaises de lit.

Sans aucune aide de produits chimiques, le NVS Vapodil est donc la solution technologique et écologique pour l’élimination des acariens et autres microbes !

En complément, si vous avez des personnes allergiques aux acariens dans votre foyer, vous pouvez aussi veiller à des gestes simples : lavez vos draps régulièrement à la plus haute température possible, rangez vos vêtements dans un placard, placez les peluches une nuit par mois dans le congélateur, préalablement enveloppées dans un sac plastique (un procédé qui permet de tuer les acariens qui s’y trouvent), positionnez le thermostat de vos radiateurs sur 18 ou 19 degrés maximum dans les chambres…