Oui, vous allez adorer faire le ménage !

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on n’aime pas faire le ménage. D’abord, c’est physique et laborieux. On se demande d’ailleurs comment des millénaires de technologies diverses, qui ont globalement favorisé le bien-être et le confort de l’homme, n’ont jamais vraiment réussi à recaler l’ancestrale huile de coude et à faire du ménage une activité rapide, agréable et sans effort. Ensuite, c’est chronophage. Dans un monde où tout s’accélère, on rechigne évidemment d’autant plus à consacrer à cette tâche ménagère un temps précieux qu’on pourrait dédier à ses loisirs ou… à ne rien faire.

Mais si l’on n’aime pas le ménage, c’est aussi parce qu’il s’agit d’une besogne particulièrement frustrante. On n’en a jamais vraiment fini. Tout est toujours à recommencer, et au final, on est invariablement déçu. Il reste toujours des traces sur les vitres, les portes ou les miroirs. Il reste toujours des particules de poussière sur les meubles, la hotte ou l’écran de télévision, des petites taches sur les voilages, les tapis ou les canapés.

Vapodil, c’est la haute technologie au service de votre bien-être. Cette solution de nettoyage innovante ne permet pas seulement d’éliminer les traces et la poussière. Elle permet aussi d’éliminer votre fatigue et votre frustration !

Commençons par les traces qui restent sur les surfaces après nettoyage. Vous serez surpris : savez-vous qu’elles proviennent essentiellement des produits qui sont censés vous en débarrasser ? La cause ? L’huile de paraffine, ce corps gras présent dans la plupart des produits d’entretien, et en particulier ceux qui « sentent bon le propre », selon la promesse marketing. Non, le propre n’a pas d’odeur. L’odeur du propre vient du gras paraffiné, qui colle, et sur lequel s’agglutinent la poussière et les saletés. À moins de passer plusieurs fois au même endroit, d’utiliser plus d’eau chaude qu’il n’en faut, de frotter et frotter encore, avec un chiffon correct (qui lui-même n’est pas gras), difficile d’en venir à bout.

Avec Vapodil et ses microfibres : on vaporise, on passe le chiffon. Et c’est tout. Les traces n’y résistent pas. Grâce à la combinaison entre la vapeur, diffusée à une température et à une pression idéales, et aux microfibres au tissage spécifique, un seul passage suffit. Gain de temps, d’énergie, d’efficacité, de propreté. Et de satisfaction !

On parle de la poussière ? De toutes ces particules fines qui s’accumulent dans les recoins, qui dansent dans les rais de lumière et qui semblent nous narguer alors que l’on a passé deux heures à les traquer ? La plupart du temps, on ne fait que la déplacer : on finit de nettoyer l’écran de télévision et là voilà de retour à peine a-t-on le dos tourné. Les coupables, là aussi, sont ceux qui devaient nous aider : les chiffons et autres lingettes qui ne sont pas faits pour accrocher complètement la poussière. Pire : on utilise parfois de vieux draps en coton, qui déposent plus de poussière qu’ils n’en enlèvent.

Grâce à son procédé technologique de vapeur sèche, le NVS Vapodil déloge la poussière de toutes ses cachettes et l’empêche de virevolter plus loin. Il suffit alors aux microfibres de faire leur travail de capture : elles emprisonnent la poussière dans leurs fibres.

Votre intérieur est propre et sain. Intérieurement, vous vous sentez bien. C’est mieux qu’avant : c’est plus rapide, sans effort, sans tension, c’est plus efficace, plus agréable.

Vous n’en revenez pas : vous commencez à adorer faire le ménage.

La seule chose que vous risquez, c’est d’être accro ou que votre conjoint vous prive de votre plaisir…